LANGUE auxiliaire ADLIREC
ADLIREC est une langue auxiliaire européenne internationale, née en 1950 (Adli).

Créée par Antoine Piras et déposée en 1989 (bibliothèque nationale de Paris; bibliothèques de Berlin et de La-Chaux-de-Fond (Suisse).

Adlirec n’est pas une langue purement artificielle. Sa construction semi-artificielle retient les meilleurs mots des langues nationales de la grande famille indo-européenne avec une répartition très équitable déterminée par une formule qui a pris en compte, pour chaque langue nationale considérée : Son étendue territoriale, la démographie, le développement économique et la valeur de l'idiome.

Dès 1981, l’ordinateur a facilité sa mise au point à l’aide d’un programme spécifique.

La qualité première de cette langue est son équité qui la rend acceptable par les différents Etats. Elle est standardisée, cohérente et simple, s’apprend très rapidement et a été mise à l’épreuve dans les correspondances.

ECRITURE
Les caractères retenus pour l’écriture de l’adlirec sont les caractères LATINS.

ALPHABET
Il est identique aux alphabets : anglais, français, allemand, néerlandais et hongrois ; soit:

a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m,
n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z,.

PRONONCIATION
TOUTES les lettres se prononcent.

La phonétique des lettres de l’alphabet est (de A à Z) :

a, bë, co, dë, ë, fë, go, ëch, i, ∫së, ké, lë, më, në, o, pë, qû, rë, së, të, û, vë, doblë-vë, xë, yë, zë.

CHIFFRES
Les chiffres romains ne sont pas retenus, ce sont les chiffres arabes, couramment écrits, qui sont retenus, soit :

0 , 1 , 2 , 3 , 4 , 5 , 6 , 7 , 8 , 9

Ils s’écrivent en adlirec :
zero, uno, dos, tre, quatre, cinq, six, sete, oito, nove, dix, once, doce, trece, catorce, quince, seize, dixete, dixoito, dixnove, venti, ventiuno, ventidos, … , trenta, trentauno, … , quaranta, … ,
cinquanta, … , sixty, … , setenta, … , oitenta, … , noventa, … , cent, … , mil, … , milione, … , miliard, … .

DES REGLES
1 - Pour les mots : origine historique conservée ; choix parmi les langues nationales ; aucun n’est modifié ; l’orthographe des noms propres est conservée.
2 - Les lettres doubles sont inexistantes.
3 - Les homographes n’existent pas.
4 - Les apostrophes et les accents n’existent pas, sauf le point sur les i.
5 - Les traits d’union sont en principe inexistants sauf ceux nécessaires à la conjugaison des verbes.



Page 1 - Les mots
Page 2 - Avantages
Page 3 -
Page 4 - Deutsch
Page 5 - Italiano
P. 6 - Português
P. 7 - Nederlands
P. 8 - Español
Ecrivez-nous :
anpiras@wanadoo.fr
4403
Visiteurs

Statistiques
détaillées
adlirec
04/10/06